Comment les métaux lourds nous détruisent ?

Le corps humain mène une vie remplie de risques et de dangers à chaque coin de son évolution. Parfois, certains éléments visibles ou invisibles semblent ne pas avoir des conséquences sur l’organisme. Pourtant, ce sont de véritables tueurs silencieux. Certaines recherches ont permis de déterminer qu’il existe des effets causés par la présence des métaux lourds tant sur l’environnement que sur la santé des hommes. Mais alors quels sont les impacts de ces corps étrangers qui pourtant semblent innocents.

Les principaux métaux lourds

On appelle métal lourd, tout élément métallique dont la masse volumique est comprise entre 4000 et 5000 kg/m3. Ces derniers proviennent de la nature donc sont contenus dans des roches, le sol et on note même la présence de métaux lourds dans l’eau. On peut donc s’il le faut citer les plus récurrents. On a entre autres :

  • Le nickel ;
  • L’étain ;
  • Le cuivre ;
  • Le mercure ;
  • Le manganèse ;
  • Le zinc ;
  • Le plomb ;
  • L’arsenic ;
  • L’antimoine ;
  • Le fer.

Comment l’homme entre en contact de ces métaux lourds

Ici, les plus dangereux pour l’homme sont le plomb, le mercure et le cadmium. Et pour cause, il est très facile de les retrouver dans les lieux fréquentés par l’homme. Aussi, on les retrouve dans de nombreux objets et aliments très souvent prisés. Par exemple :

  • Le mercure dans le poisson ;
  • Le plomb, arsenic et antimoine dans les produits cosmétiques ;
  • Le cadmium propagé par les volcans et feux de forêt.

Les effets négatifs des métaux lourds sur l’homme

Chacun de ces éléments a un impact direct ou indirect sur de nombreux aspects de la vie de l’homme notamment de celui de la santé. On peut donc mettre en avant une liste de maladie liée aux métaux lourds connus tels que :

  • Le mercure donne de l’anxiété, de la perte de mémoire, de la dépression, des migraines chroniques. Aussi, certaines explosions aux vapeurs d’une partie des amalgames dentaires au mercure rendent plus élevés les risques d’Alzheimer, de maladie des reins et même de la sclérose des plaques ;
  • Le plomb quant à lui est l’une des causes d’empoisonnement le plus dominant parmi les métaux lourds. Il provoque notamment les douleurs abdominales, l’autisme, la fatigue, l’hypertension, la faiblesse musculaire et bien d’autres maladies vraiment désagréables ;
  • L’aluminium. Très utilisé un peu partout et même dans les cuisines, c’est aussi l’une des causes d’intoxications. Il crée entre autres l’hypertension, des problèmes rénaux, arthrite, les allergies, les migraines et hallucinations et même la perte de l’appétit.
  • Le cadmium. De nombreux malaises et maladies peuvent découler d’une exposition à ce métal dangereux. Par exemple, les maladies d’obstruction des poumons, la fragilisation des os, ostéoporose, les maladies cardio-vasculaires et surtout, un énorme retard de croissance ;
  • Arsenic. Ici, le système nerveux est directement touché avec la modification nerveuse et sensorielle, des sensations de brûlure, une perte progressive du fonctionnement des nerfs.

L’impact positif des métaux lourds

Bien qu’il leur soit attribué plus de points négatifs, il est important de signaler que ces éléments naturels permettent aussi à l’humain de rester en vie. Et ceci à travers de nombreuses choses telles que :

  • La présence des métaux lourds dans le corps. Ces derniers constituent 4 % de notre poids ;
  • Joue un rôle clé dans le métabolisme.