Comment fonctionne le régime du Dr. Seignalet ?

Chaque année, le régime du dr Seignalet séduit toujours plus de Français soucieux d’une hygiène de vie plus saine. Comment fonctionne cette méthode reconnue par les plus grands diététiciens ? Quels en sont les bienfaits ? Cet article répondra clairement à ces questions.

La méthode du dr Seignalet et son fonctionnement

dr seignalet

Qui est le dr Seignalet ?

Né le 9 octobre 1936 et décédé le 13 juillet 2003, le dr Seignalet (Jean Seignalet) commence sa carrière professionnelle comme chirurgien, pour ensuite se tourner vers des recherches dans le domaine médical. De 1969 à 1989, ses études sur la compatibilité de dons d’organes lui apportent déjà une renommée incontestable.

Lors de ces dernières années, il s’intéresse à la nutrition en se posant une question intéressante : comment améliorer la santé d’un individu en revoyant ou en corrigeant certaines habitudes nutritives ? Suite à cela, l’expert du monde médical adopte lui-même des recommandations alimentaires suggérées par Guy-Claude Burger, un théoricien Suisse crudivore rencontré en 1983 lors d’une conférence.

Durant cette période, le dr Seignalet propose à ses patients de s’essayer à un régime considéré comme novateur afin de réduire l’évolution de diverses maladies. Ces individus lui apporteront de précieux commentaires et donneront lieu à la rédaction d’un livre révélateur nommé « L’alimentation ou la troisième médecine ».

L’ouvrage du régime hypotoxique

Il serait impossible de détailler le fonctionnement du régime du dr Seignalet sans mentionner l’ouvrage précédemment cité. Edité pour la première fois en 1996 sur plus de 700 pages, ce livre connaît un incroyable succès et sensibilise les Français sur leur mode de consommation. Avec une certaine stupeur, les lecteurs y découvrent l’impact de mauvaises habitudes alimentaires sur la santé. Pour qualifier la méthode nutritive adaptée à une hygiène de vie optimale, l’auteur emploie le terme hypotoxique.

Une définition pour hypotoxique

Egalement appelé « alimentation originelle » ou « régime ancestral », le régime hypotoxique est basé sur la prévention de maladies de tout type. Aujourd’hui, ce terme est directement associé au dr Seignalet.

Quels sont les grands principes nutritifs de ce docteur ?

Bien que plus de 700 pages constituent « L’alimentation ou la troisième médecine », le modèle suggéré par Jean Seignalet peut se résumer brièvement.

Le lait animal

Le lait, à l’exception du nourrisson qui se nourrit au sein de sa mère, est tout simplement proscrit. D’après les conclusions du professionnel de la santé, les structures moléculaires analysées sur le lait d’autres espèces animales ne sont pas adaptées au système digestif de l’homme.

Le spécialiste de la nutrition fut l’un des premiers professionnels à déconseiller les produits laitiers. De nos jours, la majorité des médias parlent d’un aliment totalement dispensable (comme l’indique cet article du monde.fr).

L’évolution des céréales

De la même façon, la consommation de céréales est exclue dans cette méthode alimentaire. Pour comprendre cela, il est nécessaire de s’intéresser à l’évolution du maïs, de l’avoine ou encore du blé au fil des siècles. La mutation génétique constatée durant ces centaines d’années met alors en évidence une consommation pouvant être considérée comme « nocive » de nos jours. Cependant, le sésame, le sarrasin et le riz sont des exceptions recommandées.

Les huiles vierges, de parfaites alliées

Extraites à froid, les huiles vierges disposent de vertus non-négligeables pour le corps. Il est d’ailleurs préférable de varier autant que possible ces liquides pour pouvoir profiter des apports nutritionnels en acides gras. Lorsqu’elles sont utilisées en cuisson, l’huile d’arachide ou l’huile d’olive sont vivement conseillée pour leur résistance aux hautes températures.

L’importance de la cuisson

Le dr Seignalet porte également une attention particulière sur la cuisson des aliments. D’après lui, des produits crus ou cuits sous les 42 °C sont parfaits pour faciliter toujours plus la digestion. Avec une température supérieure, certains protides et lipides seront nocifs pour le bien-être du consommateur.

Enfin, l’apport nutritionnel est également un argument séduisant, puisqu’une réduction de minéraux ou autres vitamines est constatée avec une cuisson « traditionnelle ». Pour répondre à d’éventuelles carences, le professionnel de la santé conseille de consommer chaque jour des ferments lactiques et d’autres suppléments bénéfiques pour le bien-être.

Privilégier les aliments biologiques

Sans surprise, les aliments biologiques sont préférables pour les nutriments ingérés, mais aussi pour lutter contre la présence d’éventuels pesticides. Pour cela, une vérification des produits commercialisés définira (ou non) le type de culture employé.

Un régime aux nombreux bienfaits

Une digestion optimale

Comme cela a été cité plusieurs fois précédemment dans cet article, la digestion est un argument important dans le régime du dr Seignalet. Evidemment, le confort et l’hygiène de vie d’un consommateur seront nettement améliorés. De plus, les nutriments pourront être mieux absorbés par le corps et agiront instantanément sur le physique (et indirectement sur le mental) de l’individu.

La prévention contre les maladies auto-immunes

Parler de méthode hypotoxique fait référence à la prévention de maladies auto-immunes. Pour comprendre cela, il est nécessaire de s’intéresser à un principe biologique… Et plus principalement au fonctionnement de l’intestin grêle.

La muqueuse présente dans cet organe est considérée par le professionnel de la santé comme un « filtre » de macromolécules retrouvées dans les nutriments. En cas de perméabilité trop importante, le sang diffusera ces éléments pour ensuite provoquer une inflammation. Celle-ci, sur le long terme, serait une véritable cause d’apparitions de maladies (dont la sclérose en plaques).

Une méthode qui fait maigrir

Bien que la méthode du dr Seignalet soit principalement axée sur « l’hypotoxicité », un effet direct avec la perte de poids est très souvent constaté chez les consommateurs. L’explication se trouve dans le type d’aliments ingérés en s’appuyant sur cette fameuse méthode. Effectivement, une nutrition biologique riche en végétaux est une réponse efficace en cas de surpoids (notamment si l’hygiène de vie du consommateur est initialement discutable).

En conclusion ?

De toute évidence, le dr Seignalet fut précurseur de principes alimentaires aujourd’hui confirmés par d’autres scientifiques. Son régime hypotoxique séduit toujours plus de Français satisfaits des premiers bienfaits apportés en seulement quelques semaines. Sans dangers et parfaitement adapté, celui-ci est devenu une véritable source d’inspiration pour les experts en diététique.