Comment perdre du poids avec le régime du Dr. Seignalet ?

Le régime du dr Seignalet est reconnu pour ses bienfaits sur la santé. Néanmoins, la perte de quelques kilos est majoritairement constatée chez les adaptes de cette méthode nutritive. Comment perdre du poids en suivant ces règles culinaires ? Quelles sont les explications biologiques de ce phénomène indirectement provoqué ? Cet article répondra à ces questions.

Le régime du dr Seignalet hypotoxique

regime dr seignalet

Initialement, le régime du dr Seignalet fut élaboré pour prévenir l’apparition ou le développement de maladies. C’est d’ailleurs pour cette raison que son auteur, Jean Seignalet, le qualifia d’hypotoxique, ou encore comme « alimentation originelle ». Etudiée en 1985, puis présentée dans un ouvrage intitulé « l’alimentation ou la troisième médecine », cette méthode nutritive s’est popularisée depuis quelques années avec l’arrivée des principes végétaliens et végans.

Ce livre présente des règles analysées sur plus de 2 500 patients ayant corrigé leur alimentation durant une vingtaine d’années. Au final, environ 2 250 d’entre eux ont constaté une amélioration notable sur leur santé. De plus, la perte de poids relevée chez la majorité de ces personnes a également mis en évidence un autre bienfait considérable.

Perdre du poids en changeant ses habitudes alimentaires

En toute logique, le régime du dr Seignalet est synonyme de changement des habitudes alimentaires d’un consommateur. Pour aller plus loin dans les explications de la perte de quelques kilos constatées en quelques semaines, voici les facteurs provoquant ce phénomène.

Abandonner les produits industriels

Ce n’est plus un secret pour personne : les produits industriels transformés ne sont pas toujours considérés comme des produits sains. Très souvent, leur composition donne lieu à un apport très riche en calories, incompatible avec le maintien du poids d’un consommateur. La méthode nutritive présentée dans cet article écarte ce type de nourriture et favorise directement la perte de « kilos en trop ».

Ici, l’objectif initial est d’éviter les pesticides et autres molécules nocives pour le bien-être. Pour y parvenir, privilégier les aliments non-transformés et choisir une culture biologique certifiée restent des solutions parfaites.

Favoriser les aliments végétaux

Sans qualifier le régime du dr Seignalet comme végétarien, celui-ci favorise clairement la consommation de produits végétaux. Qu’il s’agisse de fruits ou de légumes, les apports en nutriments seront riches en fibres et minéraux ; ce facteur est souvent radical pour une perte de poids sur un individu habitué à une alimentation traditionnelle.

L’auteur de cette méthode nutritive met en avant les avantages liés à la digestion. Effectivement, après seulement quelques jours, un consommateur profitera d’un confort accru après une dégustation. Sur le plan biologique, l’intestin grêle et l’ensemble du système digestif fonctionneront de manière optimale et garantiront le bien-être du consommateur.

Le lait et ses calories

Qu’il soit utilisé lors de la préparation d’un plat ou qu’il soit consommé tel quel, le lait a longtemps été mis en avant par la société. Pourtant, des études réalisées ces dernières années ont confirmé que cet aliment animal n’est pas aussi « indispensable » comme certaines entreprises ont pu le prétendre. L’intolérance au lactose est également une preuve irréfutable que l’homme est bel et bien le seul mammifère à consommer du lait toute sa vie, et ce, sans aucune logique.

L’apport calorifique de ce produit d’origine animal surprendra de nombreuses personnes désirant perdre du poids : environ 45 Kcal pour 100 ml de lait demi écrémé ! A titre de comparaison, le soda américain au logo rouge contient 44 Kcal pour le même volume. Côté protéines, la caséine présente est un atout intéressant pour les sportifs, mais elle restera dispensable pour les autres consommateurs.

Le régime du dr Seignalet écarte totalement le lait dans son programme diététique.

Bien choisir ses huiles végétales vierges

Trop souvent, les personnes désirant perdre du poids font l’amalgame des mauvaises graisses avec la consommation d’une huile végétale. Pourtant, ces dernières sont indispensables pour compléter une consommation saine grâce aux bons lipides nécessaires au corps. Avec les règles étudiées par le fameux professionnel de la santé, l’utilisation de l’huile d’olive ou d’arachide en faible quantité sera un atout pour la perte de quelques kilos.

Limiter la consommation de viande

Tous les diététiciens conseilleront la limitation des viandes rouges. Une fois cuites, celles-ci pénaliseront la digestion. Côté nutriments, ces aliments sont principalement constitués de protéines, mais également de lipides néfastes pour la perte de poids.

Le régime du dr Seignalet autorise la consommation de viandes crues de manière ponctuée. Dans ce contexte, cette méthode nutritive ne peut pas être qualifiée comme un principe végétarien et se dissocie par la même occasion d’autres courants modernes (végétaliens et végans).

Modérer les céréales

Comme cela a été cité plus haut dans cet article, les règles culinaires du chirurgien expert en diététique abolissent le lactose… Mais également le gluten ! Pour cela, la majorité des céréales y sont écartées. Le riz, le sésame et le sarrasin sont les exceptions de ce programme strict. Alors que l’apport en glucides (ou sucres lents) peut être préconisé pour perdre du poids, une surconsommation de ces nutriments peut, au contraire, provoquer la prise de gras.

L’explication biologique de ce phénomène peut être rapidement expliquée. Si les sucres lents permettent d’alimenter le corps pendant plusieurs heures, un nouvel apport provoquera un stockage nutritionnel sous forme de graisse. Ainsi, éviter les céréales, c’est également éviter une prise de masse.

Devenir crudivore

Le dernier facteur favorisant la perte de poids est lié à la consommation d’aliments crus. De cette manière, la dégustation de fruits et légumes non-cuits favorisera la mastication. En prenant le temps de remplir l’estomac, le sentiment de satiété est contrôlé tout en limitant l’ingestion des calories. Certes, cet argument n’a que très peu d’importance pour pouvoir perdre quelques kilos, mais il a tout de même le mérite d’être cité.

Que faut-il retenir de tout cela ?

Le régime du dr Seignalet est effectivement une méthode pouvant provoquer une perte de poids lors des premières semaines. Cependant, dans le cas d’une simple cure, la reprise des habitudes alimentaires ne garantira pas un maintien de ces kilos perdus.